L’énergie et la filière photovoltaique

  1. Les différents panneaux solaires
  2. La fabrication des panneaux
  3. Les principaux types de panneaux solaires

Questions techniques

  1. Peux t’on modifier une installation photovoltaïque?
  2. Dans quel cas mon toit peut-il être équipé ?
  3. Les panneaux solaires photovoltaïques intégrables en toiture
  4. Nous garantissons une durée de vie de 20 à 25 ans
  5. L’onduleur
  6. Le renouvellement de l’onduleur
  7. Photovoltaïque et temps couvert
  8. Une installation de panneaux photovoltaïques envisagée dans le Nord
  9. Entretient de la structure photovoltaïque
  10. Recyclage possible des panneaux photovoltaïques
  11. Le Watt Crête
  12. Exemple de masque qui diminue la performance des panneaux photovoltaïques
  13. Lors de coupures électriques éventuelles

Région « Bruxelles capitale

  1. Quel est le principe des Certificats Verts ?
  2. Comment obtenir mes Certificats Verts grâce à mon installation de panneaux photovoltaïques?
  3. DPO : quand intervient le premier versement de Certificats Verts?
  4. Combien de Certificats Verts me sont octroyés ?
  5. Quelle est la durée d’octroi des Certificats Verts ?
  6. Qui effectue le relevé du compteur de Certificats Verts ?
  7. Quelles sont les différentes possibilités pour la revente de mes Certificats Verts ?
  8. Qu’est-ce que l’obligation régionale d’achat des Certificats Verts par le GRTL Elia ?
  9. Qu’est-ce qu’une convention de cession de Certificats Verts ?
  10. Certificats Verts cumulables pour deux installations de panneaux photovoltaïques ?
  11. Calcul des Certificats Verts si j’opte pour une éolienne domestique et une installation de panneaux photovoltaïques ?
  12. Certificats Verts : impôt sur le revenu en tant que personne physique ?
  13. Certificats Verts : impôt sur le revenu en tant qu’entreprise, indépendant ou profession libérale ?
  14. Certificat de garantie d’origine (CGO)
  15. Code de comptage (CC-PEV)
  16. Prix de l’électricité injectée sur le réseau de distribution de l’électricité
  17. Les Labels de garanties d’origine (LGO)
  18. Après la mise en marche de mon installation de panneaux photovoltaïques, quelles sont les prochaines démarches ?
  19. Dois-je prévenir mon fournisseur d’électricité de mon installation de panneaux photovoltaïques?
  20. Compagnie d’assurance et installation de panneaux photovoltaïques ?
  21. Si je ne renouvelle pas mon abonnement de monitoring pour mon installation de panneaux photovoltaïques, que se passe-t-il ?
  22. Puis-je rajouter des panneaux photovoltaïques à mon installation préexistante ?
  23. Suis-je tenu d’honorer mon contrat de fourniture actuel ?
  24. Que faut-il pour changer de fournisseur ?
  25. Où trouver mon numéro de compteur et mon code EAN ?
Les différents panneaux solaires

Un panneau solaire est un dispositif destiné à récupérer le rayonnement solaire pour le convertir en une autre forme d’énergie.
On en distingue deux types:
-Les panneaux solaires thermiques, appelés également « capteurs solaires » recueillent la chaleur des rayonnements solaires.
-Les panneaux solaires photovoltaïques, appelés également « panneaux solaires » convertissent la lumière du soleil en électricité.

La fabrication des panneaux

Un panneau solaire est constitué d’une face supérieure en verre trempé transparent et d’une face inférieure recouverte d’un film spécial, appelé « couche de Teldar ».
Il est composé de cellules solaires réalisées à partir de cristaux de silicium sous forme monocristalline ou polycristalline.
Chaque cellule photovoltaïque , en recevant de la lumière , met en action des photons qui produisent un courant électrique.
Cette fabrication engendre peu de déchet toxique et les matériaux utilisés sont réutilisables ou recyclables.
Certains fabricants industriels se sont même équipés de centrales photovoltaïques : ils produisent donc des capteurs solaires à partir d’énergie solaire.
Le photovoltaïque est l’un des moyens de production d’électricité les plus écologique.

Les principaux types de panneaux solaires photovoltaïques

On distingue trois types de panneaux solaires photovoltaïques qui sont différenciés par le type de cellules qui les composent. Toutes les cellules sont produites à base de silicium mais leur méthode de fabrication différentes modifient leur rentabilité.
Les cellules monocristallines: elles sont issues d’un seul bloc de silicium et offrent le meilleur rendement.
Les cellules polycristalline: elles sont élaborées à partir d’un bloc de silicium cristallisé et offrent un rendement inférieur au cellules monocristallines.
Les cellules amorphes: elles sont produites à partir d’un gaz de silicium et leur rendement est moindre.


Questions techniques
Peux t’on modifier une installation photovoltaïque ?

Une installation solaire photovoltaïque peut être modifiée à tout moment. On peut donc réduire ou augmenter la surface des panneaux même avec des équipements différents.

Dans quel cas mon toit peut-il être équipé ?

En général, la majorité des toitures peut être équipée de panneaux solaires photovoltaïques. L’installation nécessite une surface , une orientation et une inclinaison suffisante dont dépendent le rendement. Une orientation sud et une inclinaison de 30° permet un rendement optimal. Certains éléments peuvent affecter ce rendement , comme l’ombre provoquée par les arbres, les maisons voisines ou les cheminées. Ce phénomène est appelé masque solaire, il doit être quantifié avant d’entreprendre les travaux.

Les panneaux solaires photovoltaïques intégrables en toiture.

Lorsque les panneaux solaires sont intégrés au bâti, EDF s’engage à racheter le kW 0.31 €, dans ce cas le retour sur investissement est convenable. Lorsque les panneaux solaires sont posés sur la toiture, EDF n’achète que 0.15 € par kW produit. Malgré un investissement plus lourd pour l’intégration, cette solution reste la plus rentable à moyen terme. Cette technique de pose est bien plus esthétique.

Nous garantissons une durée de vie de 20 à 25 ans :

Les fabricants de panneaux cristallins, actuellement les plus répandus, garantissent une perte de rendement inférieure à 5 ou 20 % pour une durée de 20 à 25 ans. Le rendement des panneaux au silicium amorphe, moins performants mais aussi moins chers, ne tient pas aussi longtemps. Dans un futur proche, les filières  » couches minces  » rassembleront les avantages de ces deux technologies : le bas prix du silicium amorphe, l’efficacité et la fiabilité des produits cristallins.

L’onduleur

L’onduleur convertit le courant continu fournit par les panneaux photovoltaïques en courant alternatif compatible au réseau. Il a aussi une fonction de sécurité: la protection de découplage coupe automatiquement le courant et permet ainsi d’éviter tout risque d’électrocution.

Le renouvellement de l’onduleur

La nouvelle génération de ces appareils de haute technologie est très fiable. Leur durée de vie est de 10 ans en moyenne avant la première panne. Le prix de l’onduleur est d’environ 1000€. Son coût de remplacement en cas de panne après la période de garantie peut donc être pris en compte dans le calcul du retour sur investissement (soit 8€/ mois).

Photovoltaïque et temps couvert

Un panneau solaire photovoltaïque n’utilise pas que la lumière solaire directe disponible par temps dégagé, mais aussi ce qu’on appelle le rayonnement diffus provenant des nuages. Plus la luminosité extérieure est importante, plus le rendement des panneaux solaires sera fort, peu importe que le soleil soit directement visible ou non.

Une installation de panneaux photovoltaïques envisagée dans le Nord

Quelque soit la région de France où vous habitez, il est intéressant d’avoir une installation solaire. Une même installation produira seulement un peu moins d’énergie solaire au Nord de la France que dans le Sud car la production annuelle dépend de l’ensoleillement. Par exemple, l’Allemagne avec ses 200 000 installations de clients particuliers confirme l’intérêt du photovoltaïque pour des zones de faible ensoleillement.

Entretien de la structure photovoltaïque

Une installation solaire requiert en soi très peu d’entretien .C’est la pluie qui se charge du nettoyage nécessaire au bon fonctionnement. Il existe cependant des régions soumises à de fortes pollutions atmosphériques, dans ce cas un nettoyage des capteurs solaires peut s’avérer nécessaire. Etant donné que l’installation ne contient pas d’élément fragile ou mécanique, il y a peu de maintenance.

Recyclage possible des panneaux photovoltaïques

Les fabricants de panneaux photovoltaïques ont pris l’initiative de créer une filière de récupération et de recyclage de ces matériaux, en mettant en place un système volontaire de collecte et de traitement des panneaux. L’association PV Cycle a donc été crée. Elle rassemble 23 entreprises, qui représentent 60 à 70% du marché européen. L’objectif est de récupérer 90% des panneaux solaires et d’atteindre un taux de recyclage minimum de 80% d’ici 2015.

Le Watt Crête

Le Watt crête est l’unité de mesure représentant la puissance électrique maximale délivrée par l’installation photovoltaïque.

Le masque solaire

Pour obtenir un rendement maximal de l’installation solaire, il faut éviter tout ombrage des panneaux pendant la période d’ensoleillement à tout moment de la journée et aux différentes saisons. Si un seul panneau est ombragé même partiellement, la production peut être diminuée.

Lors de coupures électriques éventuelles

En cas de panne du réseau électrique, l’énergie solaire produite ne peut plus être évacuée et le système photovoltaïque se met en veille. L’arrêt de la production est réalisé instantanément grâce à un organe de découplage interne aux onduleurs et conforme aux exigences d’EDF en matière de sécurité des biens et des personnes. Il existe cependant des onduleurs très spécifiques qui permettent d’utiliser l’énergie produite par les panneaux solaires même en cas de coupure du réseau. Ce type de système est généralement réservé à des applications très particulières du fait de la nécessité d’utiliser des batteries et du surcoût que cela engendre .


Région « Bruxelles Capitale »
Quel est le principe des Certificats Verts ?

Les Certificats Verts sont une des mesures d’aide financière créées par le gouvernement fédéral en termes d’investissement en énergies renouvelables.
Ces Certificats dits « Verts » sont en pratique des titres attribués aux propriétaires d’installations de panneaux photovoltaïques, producteurs d’énergie respectueuse de l’environnement (énergie solaire photovoltaïque, énergie éolienne,…). Les Certificats Verts n’ont de valeur financière qu’une fois revendus à votre GRD ou à votre fournisseur d’électricité.
Actuellement, les certificats verts ne sont encore octroyés qu’à Bruxelles Capitale.
Pour la Wallonie, un nouveau système a été mis en place : la prime Qualiwatt. Vous trouverez tous les détails dans notre rubrique « Primes et aides » de notre rubrique photovoltaïque.

Comment obtenir mes Certificats Verts grâce à mon installation de panneaux photovoltaïques?

L’organisme responsable de l’attribution des Certificats Verts est la Brugel. Vous devez y introduire un dossier une fois votre installation certifiée par un organisme agréé (BTV ou OCB). Il faut qu’il vous reconnaisse comme producteur vert officiel et vous attribue un numéro de site de production. Vous devez ensuite effectuer votre relevé d’index et le communiquer une fois par trimestre. Vos Certificats Verts vous seront ensuite attribués et vous pourrez les revendre au meilleur offrant (liste mise à jour régulièrement sur le site de Brugel).

DPO : quand intervient le premier versement de Certificats Verts?

Tout autoproducteur peut introduire une demande préalable d’octroi (DPO) de Certificats Verts auprès de la CWaPE. Cela signifie que 40 CV lui seront octroyés de manière anticipative. Ils lui permettront de rentabiliser son emprunt plus rapidement. Ensuite, pour « remettre le compteur à zéro », suivant ses futurs relevés trimestriels, l’autoproducteurremboursera son octroi anticipé et bénéficiera ensuite de nouveaux CV qu’il pourra revendre et ainsi de suite. La réception de ce revenu se fera dans les deux mois suivants.

Combien de Certificats Verts me sont octroyés ?

Le nombre de Certificats Verts qui vous sont octroyés dépend de votre régime d’octroi de Certificats Verts et de la production trimestrielle de votre installation de panneaux photovoltaïques. Vous pourrez connaître ce nombre en effectuant le relevé de votre compteur de Certificats Verts relié à votre installation. Le régime d’octroi actuel est de 50 Certificats Verts par MWh produits et répartis sur une durée de 10 ans. Un nouveau régime d’octroi est entré en vigueur le 1/04/2013. Vous pouvez le consulter dans notre rubrique « Panneaux photovoltaïques-Rentabilité et Indépendance-Certificats Verts ».

Quelle est la durée d’octroi des Certificats Verts ?

La durée d’octroi des Certificats Verts dépend de votre régime d’octroi, c’est-à-dire de la date à laquelle vous avez signé votre devis. Le régime d’octroi actuel a pris fin le 01/04/2013. La durée d’octroi des Certificats Verts de ce régime était de 10 ans. Veuillez consulter les nouvelles conditions dans notre rubrique « Panneaux photovoltaïques-Rentabilité & Indépendance-Certificats Verts ».

Qui effectue le relevé du compteur de Certificats Verts ?

Grâce à votre compteur de Certificats Verts, vous pouvez effectuer vous-même le relevé du nombre de Certificats Verts qui doivent vous être attribués. Chaque trimestre, vous le transmettez à la CWAPE via courrier, email, ou directement  sur leur site internet https://www.e-cwape.be.

Quelles sont les différentes possibilités pour la revente de mes Certificats Verts ?

Suite à l’engouement du photovoltaïque en Belgique grâce notamment au principe des Certificats Verts, c’est à Elia (GRTL) qu’il est le plus intéressant de les revendre. En effet, ils ont l’obligation de vous les racheter au prix minimum de 65€. Les anciennes formules de rachat ne sont plus concurrentielles. Pour cela, il vous suffit de le préciser sur le portail de la CWaPE lors de votre enregistrement.

Qu’est-ce que l’obligation régionale d’achat des Certificats Verts par le GRTL Elia ?

Elia est le gestionnaire principal du transport de l’électricité. En sa fonction de service publique, il lui a été imposé de garantir le rachat des Certificats Verts au prix minimum de 65€. Le but de la manœuvre est de garantir aux futurs autoproducteurs une rentabilité d’environ 6 ans pour leur installation de panneaux photovoltaïques. Période après laquelle ils deviennent indépendants énergétiques et n’ont plus besoin de ces mécanismes de soutien, leur autoproduction d’électricité étant leur gain principal.

Qu’est-ce qu’une convention de cession de Certificats Verts ?

Dans le cas d’une installation de panneaux photovoltaïques, il s’agit d’un contrat entre l’investisseur et le producteur. Ce contrat stipule que le producteur cède son droit d’octroi de Certificats Verts à une tierce personne ayant fourni les fonds nécessaires à l’achat de l’installation. C’est donc à l’investisseur que reviennent tous les droits concernant les Certificats Verts pendant toute la durée de la cession. C’est notamment le cas des formules « win-win » et tiers investisseurs.

Certificats Verts cumulables pour deux installations de panneaux photovoltaïques ?

Chaque installation de panneaux photovoltaïque dispose d’un compteur vert. Celui-ci est destiné à calculer l’énergie produite par l’installation, donc le nombre de Certificats Verts.
Si vous disposez de plusieurs installations sur différentes habitations ou dans le cas où vous souhaiteriez agrandir votre installation, vous pouvez cumuler les Certificats Verts pour chaque nouvelle installation.
Le régime et la durée d’octroi varieront pour chaque nouvelle installation selon les nouvelles normes en vigueur.

Calcul des Certificats Verts si j’opte pour une éolienne domestique et une installation de panneaux photovoltaïques ?

Chaque installation dispose de son propre compteur de Certificats Verts et de son propre régime d’octroi selon la date de signature du devis de ce projet.

Certificats Verts : impôt sur le revenu en tant que personne physique ?

En tant que personne physique, les revenus des Certificats Verts ne sont pas imposés.

Certificats Verts : impôt sur le revenu en tant qu’entreprise, indépendant ou profession libérale ?

Pour les entreprises, les gains générés lors de la vente des Certificats Verts sont considérés comme une source de revenu et seront donc taxés.

Certificat de garantie d’origine (CGO)

Suite au contrôle de votre installation par un organisme agréé par le règlement général des installations électriques (RGIE), vous recevez un certificat de garantie d’origine, attestant de la conformité de votre installation au Code de Comptage (d’énergie). Ce CGO vous sera utile pour bénéficier de vos Certificats Verts, attestant du bon fonctionnement de votre compteur de Certificats Verts. (Ne pas confondre avec la « Conformité au RGIE »).

Code de comptage (CC-PEV)

Les installations de panneaux photovoltaïques de faible puissance y sont soumises. Il stipule notamment que : l’électricité brute produite par l’installation doit être mesurée, la précision de la mesure requise pour toute installation de faible puissance (< 100kVA) est de 2%, la CWaPE peut à tout moment procéder à un contrôle sur le site de production pour vérifications, toute panne ou modification de l’installation doit être transmise systématiquement auprès de la CWaPE…

Prix de l’électricité injectée sur le réseau de distribution de l’électricité

La valorisation de l’électricité produite par votre installation de panneaux photovoltaïques, injectée sur le réseau de distribution de l’électricité sera établie par un contrat entre l’autoproducteur (propriétaire de l’installation) et son fournisseur d’électricité. Il n’existe pas de prix minimum garanti.

Les Labels de garanties d’origine (LGO)

Suite à l’ouverture du marché de l’électricité au sein de l’Union Européenne, le consommateur a dorénavant le choix de son fournisseur d’électricité. Pour faciliter les comparaisons, certains critères doivent être mis en avant, tels que le prix, le service, la qualité ainsi que la source à partir de laquelle l’énergie a été produite. Les fournisseurs sont dans l’obligation de spécifier le bouquet énergétique et l’impact environnemental de l’électricité qu’ils vendent. L’énergie verte est marquée par les labels garantie d’origine. Ces labels peuvent être échangés entre les pays de l’Union Européenne afin de garantir que l’électricité a été produite à partir de sources d’énergie renouvelables (SER).

Après la mise en marche de mon installation de panneaux photovoltaïques, quelles sont les prochaines démarches ?

Si vous avez choisi Energreen comme partenaire, vous n’avez eu jusqu’à présent aucune démarche administrative à effectuer car Energreen a pris en charge votre dossier. Les seules démarches que vous aurez à effectuer lorsque vous obtiendrez votre Certificat de Garantie d’Origine via la CWaPE sont :
1. Prévenir votre fournisseur d’électricité;
2. Prévenir votre assureur, sans frais supplémentaire.
Pour connaitre toutes les démarches qu’Energreen effectuera pour vous, n’hésitez pas à consulter la rubrique « Étapes d’une Installation ».

Dois-je prévenir mon fournisseur d’électricité de mon installation de panneaux photovoltaïques?

Après l’installation de vos panneaux photovoltaïques, lorsque vous aurez reçu le document de contrôle RGIE, vous devez prévenir votre fournisseur d’électricité afin qu’il diminue le montant de vos acomptes mensuels.

Compagnie d’assurance et installation de panneaux  photovoltaïques ?

Après l’installation de vos panneaux photovoltaïques, lorsque vous aurez reçu le document de contrôle RGIE, nous vous invitons à prévenir votre compagnie d’assurance pour qu’elle intègre vos panneaux photovoltaïques à votre assurance habitation.

Si je ne renouvelle pas mon abonnement de monitoring pour mon installation de panneaux photovoltaïques, que se passe-t-il ?

Certains systèmes de monitoring pour surveiller la production de votre installation de panneaux photovoltaïques sont sous forme d’abonnements mensuels. Si vous décidez d’interrompre votre abonnement, vous n’aurez plus accès à ce service. N’hésitez pas à demander plus de renseignements sur les différentes formules de monitoring possibles. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Puis-je rajouter des panneaux photovoltaïques à mon installation préexistante ?

Il est tout à fait possible de rajouter de nouveaux panneaux à une installation de panneaux photovoltaïques déjà en place, au niveau technique il n’y a aucun problème. Cependant, pour votre nouvelle série de panneaux, vous bénéficierez d’un nouveau régime d’octroi de Certificats Verts reprenant les nouvelles mesures en vigueur.

Suis-je tenu d’honorer mon contrat de fourniture actuel ?

Depuis septembre 2012 chaque particulier peut changer de fournisseur à n’importe quel moment. Quel que soit son contrat actuel. Il doit uniquement respecter un délai de résiliation de 20 jours.
Ce n’est pas plus compliqué que ça : Vous changez de fournisseur quand vous le souhaitez !

Que faut-il pour changer de fournisseur ?

Bonne nouvelle ! Tout ce dont vous avez besoin se trouve sur votre facture !
Que ce soit une facture d’acompte ou de régularisation, tout est bon.

Vous avez besoin de :
vos données personnelles : nom, adresse, etc
le code EAN de votre compteur

On vous demandera également de donner la date où vous souhaitez que la fourniture commence.
Respectez un délai de 20 jours, mais à part ça vous choisissez comme bon vous semble.

Attention : Les codes EAN pour le gaz et l’électricité sont différents !
Certains fournisseur demandent le numéro de votre compteur. Si c’est le cas, il se trouve sur votre facture.

Où trouver mon numéro de compteur et mon code EAN ?

Il peut arriver que le numéro de compteur soit nécessaire au changement de fournisseur. C’est par exemple utilisé comme double contrôle, pour éviter les abus.
Le numéro du compteur est composé de 8 chiffres et se trouve toujours sur le compteur même.
Il n’est pas à confondre avec le code EAN, qui est composé de 18 chiffres, et ne se trouve en général pas sur le compteur, mais obligatoirement sur vos factures.